Nouvelle tendance : la sylvothérapie contre le stress

En médecine, la demande en antidépresseurs et en thérapies psychologiques a atteint un niveau record dans le monde entier. Les services de santé sont sous pression et se tournent maintenant vers des interventions basées sur la nature. Il n’est donc pas étonnant que les médecins les aient introduites dans les thérapies de lutte contre le stress. Et comme Einstein le disait : « Regardez au plus profond de la nature et vous comprendrez mieux tout. »

Santé : définition et origine de la sylvothérapie

La sylvothérapie ou « thérapie forestière » est née de la conviction que passer du temps dans la nature – en particulier dans une zone boisée – peut avoir des avantages émotionnels et physiques. L’idée a commencé dans la médecine traditionnelle au Japon.

Cette thérapie a été intégrée au système de santé japonais depuis 1982, lorsque le gouvernement a lancé un programme visant à encourager les citadins à réintégrer la nature.

De nos jours, il n’est pas rare que les médecins occidentaux prescrivent une dose hebdomadaire de « bain en forêt » en tant que traitement complémentaire contre des problèmes tels que l’hypertension, l’insomnie et les troubles immunitaires.

Une thérapie aux principes qui conviennent à tous

Ces dernières années, des recherches sur la sylvothérapie ont été menées au Japon, en Écosse et en Amérique. Leurs études ont montré que les séances de thérapie forestière, sans danger pour n’importe quel individu, apportent de nombreux avantages aux participants. L’action la plus significative de cette méthode est la réduction des niveaux de pression artérielle et du cortisol, une hormone du stress. La thérapie peut également déclencher une augmentation spectaculaire de l’activité des cellules NK, produites par le système immunitaire pour prévenir l’infection et lutter contre le cancer.

La sylvothérapie, une mesure préventive utilisée en médecine douce

Bien que cette nouvelle méthode ne prétende pas guérir les maladies graves, il est intéressant de noter que cette pratique est désormais largement acceptée en tant que mesure préventive par les professionnels de la médecine traditionnelle japonaise. Les avantages sont reconnus au point que de nombreux établissements incluent désormais la thérapie forestière dans les prestations de soins de santé des employés.

La sylvothérapie est une adaptation occidentale de la pratique japonaise du Shinrin-yoku, ou la « baignade en forêt ». De nombreux avantages sont associés à cette pratique. En outre, ses principes n’induisent aucun effet secondaire, étant donné qu’il s’agit tout simplement de laisser les organes sensoriels agir naturellement.

Tous les bienfaits du curcuma : anti-inflammatoire, antibactérienne et antioxydante
Le grand succès des algues comestibles et leurs vertus