Pour quelles pathologies consulter un phytothérapeute ?

Une relation évolutive entre les humains et les plantes a entraîné un véritable rebond dans le monde de la médecine. La phytothérapie comprend des approches uniques pour influencer les mécanismes inflammatoires et immunologiques. Bien que la base de preuves soit incomplète, il existe suffisamment de preuves de l’action efficace des plantes pour certaines pathologies.

Santé naturelle : une alternative contre les troubles digestifs

Les maladies gastro-intestinales fonctionnelles ont toujours été un problème dans l’histoire de l’humanité, et des préparations à base de plantes ont été régulièrement utilisées en guise de traitement. Certaines plantes contiennent des principes actifs contre la dyspepsie fonctionnelle aiguë (souvent accompagnée de spasmes). En outre, l’utilisation de préparations à base de produits naturels couvre l’application dans les maladies gastriques chroniques ou rémittentes.

Action efficace en cas de problèmes dermatologiques

Les maladies de la peau ont récemment constitué une préoccupation majeure en raison de leur association avec le virus du VIH.

L’usage des herbes a repris de plus belle ces dernières années car la médecine a reconnu les effets secondaires des produits pharmaceutiques. Les remèdes à base de plantes, y compris ceux contre les affections cutanées, gagnent actuellement en popularité parmi les patients et, dans une moindre mesure, parmi les médecins. Les acides de fruits utilisés par voie topique sont par exemple efficaces dans le traitement de l’acné en raison de leurs propriétés exfoliantes. D’autre part, les mélanges d’huiles essentielles à base thym, de romarin, de lavande et de bois de cèdre sont utilisés pour prendre soin du cuir chevelu.

Principes actifs des plantes et troubles hormonaux

Chez les plantes, les phytocrines sont les molécules bioactives qui partagent des caractéristiques avec nos propres hormones et «se connectent» à notre système endocrinien. Elles peuvent être divisées en trois grandes catégories :

Les phytohormones ressemblent structurellement aux hormones du corps et peuvent se lier faiblement ou temporairement aux récepteurs hormonaux du corps, favorisant ou contrant des actions similaires à celles de votre système. Les phytohormonogenics encouragent doucement les tissus du corps à générer plus d’hormones. Les mimétiques fonctionnelles des hormones imitent l’action hormonale et peuvent provoquer la même réponse physiologique que les hormones du corps.

Les plantes possèdent des propriétés curatives vraiment étonnantes et des recherches passionnantes sont en cours dans le domaine de la santé naturelle. À mesure que nous en apprenons davantage sur les mécanismes sous-jacents de la phytothérapie, la science a pu augmenter son efficacité, tout en maintenant le profil des effets secondaires doux à base de plantes connues.

Quelles précautions à prendre ou contre-indications à respecter ?
Les différents moyens d’extraction de la plante