Comment prendre soin de ses plantes médicinales ?

Herboristerie en ligne

Publié le : 01 août 20227 mins de lecture

Les plantes médicinales peuvent s’intégrer harmonieusement dans votre jardin. En plus de leurs propriétés thérapeutiques, elles offrent un décor pittoresque à votre habitation. Faciles à cultiver, vous pouvez les planter au jardin, en pots sur votre balcon ou dans un carré jardinier. Un herboriste qualifié peut vous conseiller sur leur usage.

Comment créer son jardin de plantes médicinales ?

Faire une commande de plantes médicinales dans une boutique d’herboristerie en ligne est très pratique, mais créer votre propre jardin vous permet de faire de l’économie et de vous rapprocher de la nature. Un carré jardinier présente beaucoup d’avantages. Vous pouvez le fabriquer à l’aide de quatre planches de coffrage, fixées par de petits piquets ou des équerres, ou bien achetez un carré tout prêt. Il permet de vous offrir une qualité indispensable à toutes vos herbes médicinales. Il ne retient pas beaucoup d’eau pendant les fortes pluies ou en hiver. Installez si possible votre carré sur un sol meuble et utilisez un habillage de plessis pour le rendre plus décoratif. Si la terre est dure, couvrez-la avec deux couches de cartons. Posez-y ensuite votre carré jardinier. Le substrat du carré se compose d’éléments rapportés et doit s’adapter aux besoins des plantes à cultiver. Les plantes provençales comme l’hysope, la lavande, le céleri ou le thym nécessitent un mélange en quantité identique de petits gravillons, du sable grossier et du terreau pour un meilleur drainage. Une fois enracinés, ils n’ont plus besoin d’arrosage. Par contre, la menthe, le romarin, le fenouil, la consoude ou l’artichaut se cultiveront séparément. Le sureau, l’églantier et le noisetier ont leur place dans les haies. La lavande et l’échinacée, avec leurs belles fleurs, agrémenteront les massifs. Une fois bien installées, ces plantes ne vous demandent que peu de soins. Pour plus d’informations sur les plantes médicinales et l’herboristerie, visitez le site natureaz.com.

Quelles plantes médicinales sont adaptées à votre jardin ?

Avant de cultiver vos plantes médicinales, choisissez bien les variétés adaptées à votre type de sol, pour qu’elles s’épanouissent sans vous demander trop de soins. La valériane, la guimauve, la citronnelle ou l’angélique poussent bien dans les zones humides. La mauve, l’hysope, la bourrache, l’absinthe ou l’achillée s’adaptent dans les zones sèches. Elles ne nécessitent que très peu d’eau d’arrosage. Certaines plantes s’adaptent et poussent bien en bord de mer. La verveine citronnelle, le fenouil, l’absinthe et la guimauve en font partie. Un grand nombre de plantes médicinales comme le souci, le persil, la verveine, la menthe et le basilic peuvent se cultivent en pots sur balcon. Pour réaliser votre plantation, lisez bien les conseils de culture mentionnés sur le sachet. Et respectez surtout les périodes pour les semer. Les conseils avisés d’un herboriste sont aussi indispensables dans le choix de vos semis.

Comment cultiver vos plantes médicinales ?

Avant de choisir les semis ou les plantes à cultiver, faites une liste de plantes qui répondent surtout aux nécessités de votre famille. Pour ce faire, n’hésitez pas à demander des conseils à un herboriste. Il sait correctement toutes les plantes selon leur milieu ainsi que leur propriété thérapeutique et leur toxicité. À partir d’une plante à godet ou d’un semis, vous pouvez commencer votre mise en culture. Assurez-vous bien que le terreau utilisé soit de bonne qualité et contienne une bonne proportion d’humus. Il servira à retenir l’eau et les engrais biologiques que vous incorporez au moment de la plantation. En pots, vos plantes médicinales réclament plus de soins qu’en pleine terre. Elles demandent beaucoup plus d’eau. En cours de culture, incorporez de la poudre d’algues ou de corne humidifiée à la surface du bac ou du pot, en utilisant une fourchette ou une griffe. Prenez garde à ne pas endommager les racines superficielles. Du mois de mai à septembre, mettez une cuillère à café par litre de cette composition d’engrais pour maintenir vos plantes en bonne santé. L’arrosage est à faire quand la couche superficielle du terreau sèche. Si vous n’avez pas un espace disponible pour créer un jardin, se tourner vers une boutique d’herboristerie en ligne est la plus sûre, pour avoir des plantes médicinales.

Quels avantages offre une herboristerie en ligne ?

Si vous ne disposez ni jardin, ni balcon, ni terrasse pour vos plantes médicinales, en acheter sur le Net présente de nombreux avantages. Disponibles 24h/24, et 7j/7, l’herboristerie en ligne a à sa disposition une large gamme de produits naturels appropriés à tous les besoins. Sur le catalogue d’un herboriste, vous pourrez accéder à plusieurs références, notamment les plantes bio, qui sont très rares dans une boutique physique. Elle ne propose à ses clients que de produits de qualité qui subissent de nombreux tests au laboratoire, ce qui explique leur vertu thérapeutique très efficace. C’est comme lorsque vous achetez en ligne votre complément alimentaire ou vos produits cosmétiques bios, il n’est plus nécessaire de savoir les avis et les commentaires des consommateurs sur l’efficacité d’un produit. Ils sont directement postés sur le site web. De plus, vous trouverez facilement les prix offerts par les autres magasins, en quelques clics, afin de les comparer. Enfin, avec ce mode d’achat, vous n’avez pas à vous déplacer.

Quels compléments alimentaires peuvent aider à améliorer les performances sportives des chevaux ?
Comment choisir les plantes adaptées à la phytothérapie en fonction de vos besoins ?

Plan du site