Douleurs des règles : les plantes qui soulagent

Aussi appelées dysménorrhée, les douleurs menstruelles sont dues à des crampes affectant en général le bas de l’abdomen, et pouvant irradier vers les cuisses et le bas du dos. Elles se produisent généralement avant les premiers jours et pendant  la période des règles de la femme. Pour celles qui souffrent de ces troubles sans problème de santé sous-jacent (par exemple l’endométriose), il existe de nombreux remèdes naturels efficaces. Voici trois produits Bio, des plantes naturelles souvent recommandées en phytothérapie.

Gingembre : une plante aux vertus reconnues en médecine

Le gingembre est largement utilisé pour ses multiples vertus sur la santé, comme celle de soulager les crampes et de guérir des maux de gorge. Mais les principes actifs de cette plante peuvent aussi remédier aux troubles menstruels en abaissant les niveaux de prostaglandines à l’origine des spasmes. Une étude en 2009 a démontré que les femmes qui prenaient des gélules de 250 g de gingembre quatre fois par jour pendant trois jours à compter du début de leurs règles avaient ressenti un soulagement de la douleur égal à celui des membres de l’étude ayant traité leurs crampes menstruelles à l’ibuprofène.

Fenouil : un excellent remède en cas de règles douloureuses

Cette plante au goût de réglisse et à la texture croquante de céleri contient de l’anéthole (un composé ayant des effets antispasmodiques) qui peut aider à soulager les crampes menstruelles chez certaines femmes. Une étude publiée en 2015 a mis en évidence l’action d’un extrait de fenouil (fennéline) dans le traitement de la dysménorrhée primaire. Dans la recherche en question, 105 femmes souffrant de crampes menstruelles ont pris soit un extrait de fenouil, un extrait de vitex, de l’acide méfénamique ou un placebo. La fennéline et le vitagnus ont eu un effet plus important que l’acide méfénamique .

Huiles essentielles d’écorce de pin contre les règles douloureuses

Extraite de l’écorce de pin, le supplément Pycnogenol permet de réduire considérablement la douleur. Une étude réalisée en 2014 a révélé une réduction de la douleur lors de la prise de Pycnogenol et d’un contraceptif oral pendant trois mois. Cette plante reste peu commune mais pourrait être une excellente alternative pour les femmes atteintes de dysménorrhée légère.

La médecine douce nous offre plusieurs solutions pour soulager les douleurs menstruelles. Néanmoins, si vous envisagez d’utiliser ces plantes (ou d’autres formes de produits alternatifs) contre ces crampes durant les règles, il est important de consulter votre médecin au préalable.

La lavande peut elle aider à mieux dormir ?
Soulager une piqûre de moustiques avec les plantes