La marjolaine, une alliée contre les soucis de digestion

En médecine naturelle, la marjolaine est utilisée pour remédier à divers problèmes de santé, comme le rhume, la toux ou les infections. Dans tous les cas, grâce à la composition particulière de cette plante, elle constitue une solution privilégiée face aux troubles gastro-intestinaux.

Majorlaine : un produit Bio aux multiples vertus

La marjolaine (de son nom botanique Origanummajorana) est de la famille des lamiacées. Cette dernière comprend également des herbes plus connues telles que la menthe, le basilic, le romarin , l’ origan , le thym , la lavande et la sauge .

En médecine naturelle, on utilise cette plante pour traiter les infections pulmonaires (un mélange de marjolaine et de miel était administré par voie orale pour traiter la toux). Bien que similaires à  l’origan, les huiles essentielles de marjolaine possèdent leur propre composition et propriétés cicatrisantes.

Des principes actifs sur la digestion

Si vous souffrez de flatulences, de nausées, de diarrhée, de constipation, de crampes ou d’autres problèmes digestifs, les principes actifs de la marjolaine peuvent aider à soulager vos symptômes. Le simple parfum de marjolaine peut aider à stimuler vos glandes salivaires, ce qui aide à commencer le processus de digestion. L’action de cette plante consiste aussi à favoriser le mouvement péristaltique des intestins et apaise le tube digestif. Pour cela, il suffit de mélanger quelques gouttes d’huile de marjolaine avec une huile de support, puis de masser doucement sur le bas de l’abdomen par des mouvements circulaires. Vous pouvez également ajouter une goutte dans un verre d’eau et en prendre par voie orale.

Un juste dosage pour la santé du système digestif

La dose adéquate de marjolaine dépend de nombreux facteurs comme la santé de l’utilisateur, son âge et encore autres conditions. Il ne faut pas oublier que les produits Bio ne sont pas nécessairement sûrs et que les dosages peuvent être importants. La base de données complète sur les médicaments naturels conclut que la marjolaine est sans danger lorsqu’elle est utilisée en quantités communes dans les aliments. Cependant, l’utilisation à long terme de la fleur, de la feuille et de l’huile est «potentiellement dangereuse» en raison de la présence de composés tels que l’arbutine et l’hydroxyquinone qui, selon certaines études, pourraient avoir des effets cancérogènes.

Si l’efficacité de la majorlaine est indéniable dans le traitement des problèmes digestifs, cette plante doit être utilisée avec précaution. Veillez à suivre les instructions appropriées dans les notices des produits et à consulter votre pharmacien, médecin ou tout autre professionnel de santé avant de vous en servir.

La lavande peut elle aider à mieux dormir ?
Douleurs des règles : les plantes qui soulagent