La phytothérapie : origines et définition

La phytothérapie est de plus en plus courante en médecine. Elle se distingue des autres approches plus traditionnelles, telles que l’herboristerie, souvent liée aux connaissances traditionnelles. Dans cet article, vous découvrirez l’origine de cette pratique et ce qui la distingue des autres méthodes de traitement qui existent actuellement.

Phytothérapie : une branche à part dans la médecine

Dans de nombreuses cultures, certaines plantes sont considérées comme sacrées, comme l’ont attesté des documents de médecine égyptienne datant de 1600 ans av. Dès 1200 avant JC, l’Achillée millefeuille était utilisée pendant la guerre de Troie pour panser les blessures des soldats. Mais le concept spécifique de phytothérapie était plus récent et sa popularité grandissait grâce au médecin français Henri Leclerc. Il fut le premier à publier des textes à ce sujet.

Progressivement, des recherches en laboratoire ont mis en évidence une structure complexe des végétaux, ce qui explique leur action polyvalente. C’est ainsi qu’on a découvert par exemple pourquoi les anciens recommandaient du Cyprès aux femmes ayant des problèmes menstruels.

Principes de la phytothérapie aujourd’hui

Beaucoup considèrent les principes de la phytothérapie comme bien définis, autrement dit basés sur des preuves scientifiques et médicales, tandis que d’autres considèrent ces produits comme traditionnels. Cependant, aux États-Unis, tous les produits qui en sont issus se classent en tant que compléments alimentaires.

Bien que l’utilisation directe d’extraits végétaux dans les pays développés ait continué à diminuer à la fin du 19ème et au début du 20ème siècle, les plantes médicinales jouent encore un rôle clé dans les systèmes de santé dans le monde. Et pour preuve, l’usage de produits naturels a augmenté de façon spectaculaire au cours des 30 dernières années.

Phytothérapie et couverture santé

En Corée du Sud et au Japon, les soins naturels sont intégrés à l’assurance maladie. La Chine , l’Inde et le Népal offrent également une large couverture pour les médicaments qui relèvent des principes de la médecine traditionnelle. Cependant, dans la plupart des autres régions du monde, ces produits ne sont pas intégrés aux programmes d’assurance maladie. Il s’agit plutôt d’un choix privé du patient et ils sont souvent proposés comme des produits en vente libre, bien qu’ils puissent être recommandés ou prescrits par un professionnel de la santé.

La phytothérapie est un système de pratique médicale fondé sur des preuves scientifiques ou médicales. L’efficacité d’action des plantes contre les maladies est reconnue depuis des siècles. C’est une pratique qui continue à faire l’objet de recherches en médecine.

Quelles précautions à prendre ou contre-indications à respecter ?
Pour quelles pathologies consulter un phytothérapeute ?