Quelques plantes coupe-faim naturels

Le surpoids est l’un des problèmes les plus complexes en matière de santé aujourd’hui. Vous avez peut-être l’impression d’avoir toujours faim, et ce, pour de nombreuses raisons : manque de nutriments, manque de fibres ou de graisses saines dans votre régime alimentaire, fatigue ou stress intense. Cependant, les comprimés disponibles en pharmacie ne sont pas les seules solutions. Si vous préférez des coupe-faim sans les dangers des pilules amaigrissantes, voici trois plantes très efficaces.

Thé vert : le produit phare en médecine douce

Cela fait des siècles que le thé vert a fait partie des boissons les plus couramment consommées. Aujourd’hui encore, c’est l’un des breuvages les plus sains qui s’offrent à nous. Des centaines d’études, allant de la protection contre certains troubles du cerveau (tels que la démence) au contrôle du dysfonctionnement métabolique, ont tourné autour de ce produit. Des antioxydants et certains principes actifs contenus dans l’extrait de thé vert sont associés à des effets bénéfiques dans l’équilibrage des hormones déclenchant l’appétit. En fait, les recherches ont clairement montré que le thé vert peut fonctionner presque aussi bien qu’une pilule coupe-faim.

Huiles essentielles : le safran pour perdre du poids

D’après les recherches concernant les composants du safran, la consommation de ce dernier aurait des effets bénéfiques sur le contrôle de l’humeur, grâce à l’accroissement du taux de sérotonine et d’endorphine. En ce qui concerne la suppression de l’appétit, le safran permet de vous éviter le grignotage. Les impacts positifs sur l’humeur semblent résulter d’une action accrue de lamonoamine dans le corps. Il a été prouvé que ce produit Bio contribuait à améliorer les signes de l’asthénie et de la boulimie causée par des troubles émotionnels.

Le pamplemousse, un excellent allié minceur

Les avantages du pamplemousse dans la réduction du poids ont fait l’objet de plusieurs études. Il s’est avéré que l’action bénéfique en cas de surpoids est due aux acides, aux antioxydants et aux enzymes contenus dans ce fruit. D’autre part, les recherches concernant les liens entre l’ingestion du pamplemousse et la stimulation olfactive (de quelle manière l’odeur de cet arôme impacte sur le cerveau) montrent que la respiration de cet arôme spécifique peut modifier de manière positive le signal des nerfs, la lipolyse (le métabolisme graisseux) et le contrôle de la sensation de faim.

Certaines personnes qui souhaitent perdre du poids considèrent que les pilules qui suppriment l’appétit sont au moins un peu dangereuses. Pour elles, la bonne nouvelle est la suivante : dans la médecine traditionnelle, il y a des solutions naturelles  pour contrôler votre appétit sans prendre autant de risques.

Zoom sur les plantes brûle-graisses comme le thé vert ou le guarana
Agar-agr et spiruline : les algues pour garder le ligne